Salins

Salins

Eglise Saint-Apollinaire (XIIIe - XVe siècles - édifice classé MH 1906)

Construction en grès (commandée par Gauthier Cornu, archevêque de Sens) en forme de croix avec un clocher à quatre pignons à double batière. sa forme est simple mais de vastes dimensions avec cinq travées terminées par un chevet plat. Deux chapelles bordent le transept. Les clefs de voûte sont ornées de masques souriants ou grimaçants, typiques du XIIIe siècle. L’intérieur recèle deux gisants de pierre sculptée du XIIIe siècle, un maître autel surmonté d’un retable et entouré de trois autels du XIIIe siècle, une grille en fer forgé protègeant le choeur (XVIIIe siècle) et un vitrail dédié à sainte Marie-Madeleine (1930).

Château (XVe et XVIIIe siècles)

La construction de cette demeure seigneuriale en grès et enduit est réalisée par Guillaume de Courtenay entre 1470 et 1484. A l’origine, elle est entourée de fossés. Au XVIIIe siècle, Trudaine, seigneur de Montigny-Lencoup et de Salins, agrandit le château côté sud. En 1802, le château partiellement détruit n’est plus qu’une grosse ferme dont seuls un corps de bâtiment doté d’un toit pyramidal et une grosse tour carrée subsistent aujourd’hui. Propriété privée.